Une cordée

École Saint-Bernard ; Projet d’intégration des arts à l’architecture, Granby

2015. 340 X 200 X 500 cm. Bronze, béton (moule fait à partir d’un tronc d’arbre de frêne infesté par l’agrile du frêne), acier, blocs de cèdre, terre, fougères, thym, mousse, trèfle, herbe, projecteurs LED.
«Il n'est de camarades que s'ils s'unissent dans la même cordée». Saint-Exupéry
Depuis des temps immémoriaux, les humains ont coupé des arbres pour construire leur habitat, mais là où ils ont veillé à préserver leur présence, ils en ont retiré des bienfaits : salubrité de l'air, fraîcheur, pare-vents, maintien des sols, prévention de la délinquance, bien-être etc. Sur le site de l'école Saint-Bernard, les arbres restent omniprésents. En reconnaissance, le sous-bois donne prise à une légende. Un arbre a été coupé, mais son tronc persiste. Il flotte dans l'espace.