Succession d’étapes: Façonnage boréal

 

FredericSaia©faBOREAL5

 

2012. 200 X 300 X 800 cm. Centre d’art Occurrence. Montréal. Douze blocs de glace, contrôleur d’intensité numérique, soufflerie, goutte à goutte, tuyau de toile, tuyaux de vinyle, toile de caoutchouc, bois et climat hivernal montréalais.

 

FredericSaia©faBOREAL8

 »Échantillonnage du climat en sept jours et érosion en galerie sur sept jours A »
Sixième bloc du projet Succession d’étapes: Façonnage boréal
2014. 82 X 114 cm, Impression au jet d’encre sur papier photo chrome sous acrylique. Tirage 1/5

 

Deux blocs sont en vis-à-vis. Ils subissent l’érosion par l’air et par l’eau. L’un et l’autre durant un certain temps, dans une ambiance en haut du point de congélation, subissent une transformation particulière, le premier sous l’action du vent, le second sous celle de l’eau.

FredericSaia©faBOREAL7

 »Échantillonnage du climat en sept jours et érosion en galerie sur sept jours B » (Gros plan du cinquième bloc du projet Succession d’étapes: Façonnage boréal)
2014. 82 X 114 cm, Impression au jet d’encre sur papier photo chrome sous acrylique. Tirage 1/5

 

D’une part, le souffle, par son passage circulaire et répétitif, sculpte un creux dans la masse gelée à la manière de l’érosion. Cette caresse finira par transpercer le bloc de glace. La durée, la température et le vent achèveront de transformer le solide en liquide.

FredericSaia©faBOREAL2

 

D’autre part, la goutte d’eau, par sa chute répétitive et constante façonne un petit bassin et du ravinement dans la masse gelée. Ce supplice, à l’image de l’érosion, finira par la transpercer. Là aussi, le matériau de base passera de l’état de glace à celui de liquide. Ce processus ayant la possibilité d’être répété jusqu’à la fin de l‘exposition décrit un cycle, le cycle du temps, celui de l’érosion sur la matière.

 

 

 

 

 

FredericSaia©faBOREAL1

2012. 82 X 114 cm, Impression au jet d’encre sur papier photo chrome sous acrylique. Tirage 1/5

 

Ce projet fait directement référence au temps d’érosion de la glace (processus qui peut prendre une semaine). Cette situation peut également se transposer au temps d’érosion d’un bloc de granit (10 000 ans).

 

 

 

 

°